Skip to main content

OpenOffice bientôt dans les écoles Wallonnes ?

Interface d'OpenOffice WriterLa Région Wallonne a lancé dernièrement un appel d’offres pour désigner le fournisseur de quarante mille nouveaux ordinateurs qui doivent équiper les écoles du primaire et du secondaire à la rentrée prochaine.

Selon Alain Jenotte du Journal Le Soir (article du 28 mars 2008) 3 des 4 sociétés restant en lices pour décrocher le contrat proposeraient des solutions incluant des logiciels libres tels que OpenOffice comme alternative aux solutions propriétaires telles que MS-Office.

Nous ne pouvons que nous réjouir d'une telle nouvelle. Le fait de voir les 580 000 élèves wallons et leurs enseignants découvrir OpenOffice pourrait être une excellente manière de faire entrer les logiciels libre dans la vie des citoyens, et dans les foyers Belges. Espérons que la Région Wallonne osera être pionnière dans ce domaine en Belgique.

Ceci dit, l'article du Soir ne mentionne que le débat autour du choix entre OpenOffice et MS-Office, en ne mentionnant comme argument que l'économie financière réalisée (une centaine d'euros par poste, ce qui sur 40.000 poste est significatif). Il est dommage qu'aucune des sociétés retenue n'ai étendu sa démarche à l'utilisation généralisée du système d'exploitation Linux. De même, il serait rassurant de lire que la Région Wallonne soit consciente qu'en dehors de l'aspect purement commercial le réel interret de suites logicielles libres telles que OpenOffice est la  transparence de leur conception, le fait qu'elles utilisent des formats ouverts, qu'elles sont multilingues par défaut sur tous les postes, et qu'elles pourront être mises à jours sans renouvellement de licences.

Mais ne gâchons pas notre plaisir, surtout en apprenant que la Région Bruxelloise, qui a lancé un appel d'offre similaire, a promis que les écoles qui choisiront les solutions libres recevront plus d’ordinateurs grâce aux économies réalisées sur le prix des licences. La prise de conscience, de la part du pouvoir politique Belge, de l'existence de solutions informatiques libre semble donc être réelle.


Espérons que tous ceci ne soit pas qu'un feu de paille et se concrétise par des actes réels.

Le NamurLUG se tient à la disposition du pouvoir politique et des responsables d'écoles pour les informer sur n'importe quel point en rapport avec les logiciels libres, et principalement la manière de limiter les coût, d'augmenter la sécurité et la perrenité des informations numériques produites à l'école.

Pour nous contacter, suivez ce lien...

Affaire à suivre...

 

La nouvelle mailling list du lug est disponible chez tuxfamily

Pour s'y inscrire la procédure est disponible ici