Skip to main content

Les suites bureautiques et le support du format Open Document

Le format OpenDocument est devenu un standard et l'objectif de l'ODF Plugfest qui se déroulait à Bruxelles le 15 octobre 2010 était de comparer le support du format sous différentes solutions bureautiques. Deux autres aspects étaient aussi comparés : le portage des applications bureautiques sur mobiles et les possibilités d'édition collaborative en ligne.

Côté propriétaire, pas de surprise : Google, Microsotf et Oracle sont de bons élèves. Ils gèrent sans difficultés les dernières prescriptions du format odf. Ils proposent tous les trois une version collaborative en ligne de leur suite bureautique. GoogleDocs est assez connu et peut être utilisé gratuitement en ligne (mais toutes vos données appartiennent à Google). Chez Microsoft, la version collaborative est Office Web Apps qui peut être testée gratuitement mais devient très vite payante (mais on reste propriétaire de ses données). Chez Oracle, Cloud Office devrait sortir sous peu et la démo était laisse entrevoir un outil intéressant. Les versions mobiles de ces suites bureautiques sont au mieux en gestation.

Côté libre, le programme a été un peu bousculé par le tout récent rachat de OpenOffice par Oracle. Un représentant de LibreOffice, le fork libriste de OpenOffice, était aussi présent. Ils espèrent pouvoir interagir avec Oracle pour poursuivre le développement, mais rien n'est moins sûr. Chez Oracle, on sent déjà la firme commerciale qui essaie de prendre le pouvoir, par exemple en anticipant sur de nouveaux éléments que le format odf devrait supporter.

Aussi de belles surprises côté libre : avec Abiword, qui respecte aussi les standards odf et qui travaille sur une version collaborative en ligne. Suivez le projet Abicollab.net. D'après quelques tests, cela semble être une gestion en ligne de documents avec édition via une version locale de l'application (et pendant que quelqu'un édite un document en local, les autres ne peuvent plus y accéder en ligne). Ils ont rappelé que c'était leur suite bureautique qui avait été sélectionnée dans le cadre du projet « One Labtop per Child » et que ce projet avait boosté les développements.

Mon coup de coeur de la journée va à la firme KO Gmhb ... Une boîte allemande spécialisée dans le développement de solutions informatiques open source basées sur le format odf et la suite KOffice. Ils ont notamment porté la suite KOffice sur mobile pour Nokia : voir une démo de FreOffice, la version mobile de KOffice. C'est vraiment une boîte où postuler pour des développeurs opensource minded. Là, ils faisaient une démo du bloc WebODF qu'ils sont occupés à développer pour que les applications bureautiques open source puissent « entrer dans le cloud » (comprenez « être portées en ligne »). Une très belle présentation sur cet outil qui doit gérer le format odf au travers d'une interface web (les outils clés de leur développement : QTWebkit, ODFKit et HTML5).

L'après-midi était consacrée aux librairies de développement pour manipuler l'odf. Je ne suis pas restée, mais tous les supports de présentation seront normalement disponibles en ligne. Dans les outils de conversion, j'épinglerais juste une extension de OpenOffice destinée aux personnes malvoyantes : Odt2Braille.

C'était le compte-rendu de votre correspondante à Bruxelles ... ;-)

Zabelle

La nouvelle mailling list du lug est disponible chez tuxfamily

Pour s'y inscrire la procédure est disponible ici